Zscaler logo

Zscaler Private Access comme alternative aux VPN

Zscaler

Les ordinateurs et appareils personnels devenant plus courants dans les années 1990, la mobilité des utilisateurs est montée en flèche, devenant très appréciée, mais imméritée. Les utilisateurs souhaitaient pouvoir accéder au réseau, qu’ils travaillent à distance ou localement, et c’est ainsi que s’est fait sentir le besoin d’un réseau privé virtuel (VPN).

Le VPN était révolutionnaire à son époque, permettant aux employés qui travaillaient à distance d’accéder au réseau et aux applications privées sans avoir à déplacer physiquement les fichiers entre le bureau, le domicile, et quelque autre emplacement. Toutefois, comme la plupart des premières formes de technologies, ce n’était pas sans inconvénients. La passerelle VPN a creusé un tunnel directement dans le réseau, l’exposant au risque de mouvement latéral, et à mesure que le nombre d’utilisateurs distants augmentait, la surface d’attaque augmentait également. Étant donné que l’approche dépendait de la connectivité entrante, l’adresse IP de chaque service était exposée à Internet. Pour se protéger contre cette vulnérabilité, des appliances supplémentaires ont été ajoutées à la pile de sécurité entrante, notamment: Firewalls, équilibreurs de charge, prévention DDoS et concentrateurs VPN. Tout cela a contribué au coût et à la complexité du réseau, car il devait être répliqué sur chaque emplacement du data center.

Ces problèmes n’ont fait que s’amplifier depuis. Avec des applications qui migrent vers le cloud et des utilisateurs qui se connectent de n’importe où en dehors du bureau, pourquoi continuons-nous à utiliser la technologie VPN ancrée dans le data center et vieille de 30 ans, et construite avant même que le cloud public voit le jour?

Published:
Lang: FR
Type: White Paper
Length: 9 Pages

Favourites

  • Favorite list is empty.
FavoriteLoadingClear favorites

Your favorite posts saved to your browsers cookies. If you clear cookies also favorite posts will be deleted.